La coopérative The Rajlakshmi Cotton Mills Pvt Ltd. en Inde

Rajlakshmi Mills a été fondée en 1934 et est aujourd'hui l'un des rares établissements de production en Inde à avoir complètement converti sa production au coton biologique : Tout ce qui y est cousu, brodé ou imprimé est fabriqué à partir de coton issu du commerce équitable. Depuis 2006, un comité d'audit de FLO-CERT (FLO-CERT est l'unité de certification du commerce équitable) veille au respect des normes fondamentales du travail de l'OIT.

place/pays
700020 Kolkata, Indien IN

FLO-ID
4512

Forme d'organisation
Coopérative

fondation
1933

certificat
2008

Cultivateurs / cultivatrices
450

www

"Pour moi, le commerce équitable signifie que dans notre usine, il y a maintenant des heures de travail réglementées, des pauses suffisantes et un salaire décent. Je peux nourrir ma famille grâce à cela, et ma fille a la possibilité d'aller à l'école. Elle veut être enseignante."

Govindo Devnath, le couturier de Rajlakshmi Mills

Rajlakshmi Mills a été fondée en 1934 et est aujourd'hui l'un des rares établissements de production en Inde à avoir complètement converti sa production au coton biologique : Tout ce qui y est cousu, brodé ou imprimé est fabriqué à partir de coton issu du commerce équitable. Depuis 2006, un comité d'audit de FLO-CERT (FLO-CERT est l'unité de certification du commerce équitable) veille au respect des normes fondamentales du travail de l'OIT.

Les moulins Rajlakshmi sont un exemple de la manière dont la haute technologie et le commerce équitable peuvent être combinés économiquement, même dans ce pays à bas salaires qu'est l'Inde. En deux ans, l'entreprise a fait passer le nombre de ses employés de 100 à 450. Leurs revenus sont de 20 à 25 % supérieurs au salaire minimum local. Il y a un an, les "Rajlakshmi Mills" ont emménagé dans un bâtiment de 5 000 mètres carrés avec des machines modernes.

Rajat Jaipura est le directeur général de Rajlakshmi Mills. Son grand-père a fondé la société il y a plus de 70 ans. "Ce que j'aime le plus dans mon travail, ce sont les nouveaux défis", dit le père de trois enfants. Il y a neuf ans, l'entreprise est passée progressivement du coton conventionnel au coton biologique. "Aujourd'hui, nous ne proposons que des produits fabriqués à partir de coton biologique et équitable". Rajat Jaipura est heureux de pouvoir payer un salaire équitable à ses employés. "Les familles des travailleurs sont maintenant mieux loties financièrement et elles peuvent financer l'éducation de leurs enfants, par exemple", dit-il.

L'un des employés est Govindo Devnath. Ce jeune homme de 32 ans a voulu devenir tailleur toute sa vie et il adore son travail. "Je suis particulièrement attiré par la formation sur les nouvelles machines", déclare le tailleur. "J'ai travaillé pendant cinq ans dans un autre atelier de couture, où je n'avais pas de salaire sûr", dit-il. Aujourd'hui, il gagne suffisamment d'argent pour pouvoir mener une bonne vie et permettre à sa fille de 7 ans d'aller à l'école. "Elle veut être enseignante un jour", dit Devnath.

 

retour