Fonds de secours liés au Coronavirus

Recherche aide de toute urgence

«En raison de la crise, les petits cultivateurs et les travailleurs des pays en voie de développement sont exposés à des difficultés de plus grande envergure. C'est pourquoi le soutien aux commerçants, aux entreprises de marque et aux grossistes en Suisse est aujourd'hui particulièrement important afin de couvrir les besoins et, à moyen terme, garantir la survie des producteurs Fairtrade.»

Renato Isella, directeur de la Fondation Max Havelaar

Fairtrade International a réuni 15 millions d'euros afin d’aider les familles de cultivateurs, les employé(e)s ainsi que leurs organisations. Le soutien est venu des organisations nationales Fairtrade, des réseaux de producteurs Fairtrade, des ministères européens et des entreprises. L'argent sera utilisé afin de renforcer les producteurs et d’assurer leur résilience.

Les deux fonds de financement (pour les mesures d'urgence et la résilience) ont été lancés en mai 2020 avec un investissement initial de 3,1 millions d'euros provenant du système Fairtrade.

Grâce à ces deux fonds, Fairtrade International vise à atténuer l'impact du Covid-19 sur la santé, le bien-être et la durabilité économique des producteurs Fairtrade et de leurs communautés.

 

 

 

Fairtrade International a mis en place deux fonds de soutien aux producteurs Fairtrade en réponse à la pandémie de Coronavirus:

Fonds d'aide pour les mesures d'urgence

Ces fonds serviront à payer les masques, les équipements de protection de base et les fournitures médicales. En outre, le fonds financera des campagnes de sensibilisation, la création de dispensaires ou compensera les pertes de salaire. Fairtrade a créé le fonds grâce aux contributions des organisations nationales Fairtrade.

Le fonds de résilience offre un soutien à moyen et long terme

Le fonds de secours repose sur les besoins immédiats, mais la pandémie impacte fortement les chaînes d'approvisionnement et le commerce mondial. Fairtrade a par conséquent mis en place un fonds de résilience supplémentaire dans le but d’atténuer les conséquences de la pandémie à moyen et long terme. Il vise à donner aux producteurs et aux petits cultivateurs la possibilité de reprendre la production et d'investir dans les nouvelles technologies.

Premières contributions au fonds de secours Covid-19

Les organisations suivantes ont été les premières à contribuer au fonds de Fairtrade International:

  • Ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement en coopération avec l'Agence allemande pour la coopération internationale
  • Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO)
  • Ministère britannique des affaires étrangères pour le Commonwealth et le développement
  • Impact Investor Incofin IM
  • Autres organisations

Une matière première ou une région vous tient particulièrement à cœur et vous souhaitez soutenir directement la population ? Nous serions heureux de vous soutenir dans votre engagement. Veuillez nous contacter.